Apprendre … « même » en vacances ?! ;-)

De retour de vacances, j’ai envie de mettre en pratique quelques observations que j’ai pu faire quant à l’organisation du menu et du buffet à l’hôtel ..

Voici par exemple ce qui m’a plu et que j’ai testé à la maison :

1. Le petit déjeuner/la collation

La Salade de Fruits : 
kiwi, mandarine, pomme, banane, jus de citron & touche de cannelle


Le bol de yaourt-muesli et céréales soufflées (avec compote de pomme et touche de miel)

2. Faciliter la préparation du repas:


Cuire les œufs à l’avance;

Nettoyer la salade et placer les feuilles dans un grand plat fermé ;

Cuire des dés de pomme de terre, afin qu’ils soient prêt à la consommation;

S’avancer dans la réalisation d’un repas varié, facilite la composition d’une assiette riche en saveurs ! Ici les champignons ont été rissolés avec une petite quantité d’huile d’olive et de l’ail; ensuite ils ont été mélangés à des vermicelles de riz déjà cuites. Avec environ 60g de vermicelles (poids cru), et 250g de champignons j’ai réalisé 4 petits pots (vu la quantité, il s’agit bien d’une garniture “en plus” dans l’assiette et non pas un repas complet)

Et pour terminer sur ce thème de la “préparation à l’avance pour faciliter la réalisation”, voici aussi ce que vous pouvez faire:
Peser à l’avance les quantités pour un repas (ou pour plusieurs personnes si c’est pour vous et votre famille) afin d’avoir un repas bien équilibré!

Ci-dessous vous avez un mélange de pâtes sans gluten (pour les personnes intolérantes) et de protéines de soja texturé: “Céréales et légumineuses” en quantité suffisante et bien équilibrées au  niveau de leur apport en protéines afin de remplacer la viande “comme il faut” (c’est a-dire avec un équilibre des acides aminés – ces composants des protéines – qui est adéquat pour former nos nouvelles protéines suite à leur digestion)

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui… j’espère que ces quelques infos vous ont donné des pistes à vous aussi pour faciliter la réalisation des repas au quotidien, et ce de façon variée, colorée, goûteuse… et détendue…. miam miam 😉

A bientôt :-),

Oriane Rennotte
Diététicienne et praticienne en hypnose humaniste
| Longévitude | Liège
mobile: 0494681080
page facebook: www.facebook.com/longevitude
email: rennotte.o@gmail.com

“Deviens qui tu Es, Vraiment…”

“Prendre soin de soi”, c’est quelque chose que l’on entend souvent;

Parfois même de façon anodine, quelqu’un nous dit: “Oui salut, prends soin de toi” sans peut-être même se rendre compte de ce qu’il/elle nous souhaite…

Mais prendre soin de soi, qu’est ce que ça veut dire au juste ?

Est-ce que c’est inné ou bien est-ce que ça s’apprend?

Pour ma part je pense que ça s’apprend….

Qu’au fur et à mesure de notre “évolution”, au fil de nos apprentissages, nous pouvons nous rapprocher de cette notion, nous l’approprier… afin de le vivre autant que possible dans notre quotidien.

Dans ce but, j’ai réalisé des vidéos sur ma Chaine Youtube “ Longévitude, une attitude qui favorise la longévité”.

Voici les thèmes abordés si vous voulez en savoir plus sur l’un ou l’autre sujet (mes domaines de prédilection sont l’hypnose humaniste et la diététique naturelle):

En hypnose humaniste:

Concernant la diététique naturelle:

Merci pour votre lecture, votre écoute !

Oriane Rennotte, diététicienne et hypnothérapeute humaniste,

0494.68.10.80

L’Enfant Intérieur Blessé – Hypnose Humaniste

Lorsque je vais à la rencontre de mon Enfant Intérieur Blessé, il se produit comme une “re-co-naissance”, un contact, un lien comme “ré-établit”.

Là peut donc démarrer le dialogue.C’est donc une rencontre, un dialogue puis… une acceptation de “Ce qui Est”. Une sorte d’ ”état des lieux” qui permet de repartir sur de bonnes bases; “actualisées” car vous allez prendre soin de votre enfant intérieur jusqu’à ce qu’il soit pleinement épanoui.La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas besoin de revivre les événements douloureux du passé pour les transformer.

Grâce à notre Inconscient – zone de stockage d’Informations lors de toute notre vie (et même “avant”) – il se produit une modification “symbolique”; un peu comme si vous imaginiez le scénario idéal de l’enfance de votre enfant intérieur, et que vous vous le transmettiez en l’intégrant dans votre zone de stockage d’informations personnelles: votre Inconscient.


Lorsque vous “reprenez votre vie” après votre séance individuelle de l’Enfant Intérieur Blessé, c’est comme si votre “réel vécu” et votre “scénario imaginé” pouvaient co-exister (un peu comme deux “univers parallèles” dont on parle en physique quantique); et que le scénario que vous avez imaginé influençait maintenant votre vie de façon bénéfique.

Comment pouvez-vous voir cela?

En observant vos réactions, votre attitude et en comparant cela avec “avant”.

Exemple: “tiens, avant les enfants qui me semblaient capricieux, ça m’énervait énormément et à présent “ça va”(ça ne m’affecte plus)”.

Ou encore: avant je fondais en larmes en pensant à mon papa/ma maman que je n’ai pas vu dans mon enfance/qui est décédé(e) prématurément… et maintenant “je sens les émotions, mais ça va je ne m’écroule pas…un peu comme un(e) observateur(rice) de mes émotions…”

C’est cela l’Âme agit (la magie) de l’hypnose humaniste:

En prenant soin de moi, je change ce qui me fait mal/me déplaît, en ce qui me convient “ici et maintenant”; et la vie est comme “plus facile”, plus joyeuse, il y a plus de confiance……

Et mon entourage(proche et même plus éloignés) en profite aussi de fait !

Ça c’est vraiment “humaniste”

Merci pour votre lecture

Oriane Rennotte, hypnothérapeute humaniste

PS:
Une photo sympa de la page “Humour réflexion philosophie etc” 😉 https://www.facebook.com/1675327036044844/photos/a.1927176734193205/2272948582949350/?type=3&theater

Bonjour ! 🙂

Si vous avez envie d’approfondir votre compréhension/connaissance de “bases” selon l’Ayurveda; voici un petit cadeau:

Je vous ai lu une partie du livre que j’aime beaucoup de Maya Tiwari sur le sujet.

Et avec cela, voici une photo de préparation culinaire selon l’Ayurvéda – que vous pouvez apprendre à réaliser aux ateliers de cuisine de Longévitude, avec l’ASBL La Fourmilière au Jardin

ici le Porata (galette à la farine d’avoine – sésame et menthe) et le dhaal de lentilles corail aux noix de cajou:

 

Et la photo d’une assiette complète :

réalisée lors d’un atelier de cuisine ayurvédique avec Benoît Leroy (facebook: @Benoît Leroy) où  nous avons réalisé par groupe de 2 participants chacune des recettes afin d’obtenir cette jolie assiette correspondant à un “Tali(assiette composée en Inde

 

Miam, Miam: Bon appétit, bonne santé ! 😉 🙂

 

Oriane

L’Alimentation Vivante… tout un Univers !

Cela fait plusieurs années que j’ai découvert l’alimentation crue, germée; appelée aussi “vivante”.

J’ai tout de suite eu envie de l’intégrer dans ma vie… j’ai fait germer mes lentilles, tenté des déshydratations de fruits et légumes grâce à un déshydrateur reçu…. Mais: ça s’est arrêté là.

En même temps je m’essayais au frugivorisme: noix, fruits, légumes… “tout cru dans l’bec” comme dirait Julie, une bloggeuse entre autres personnes passionnées d’alimentation vivante: à la recherche d’une alimentation qui me nourrit (“à nouveau”? “vraiment”?….) !

Tout cela pour dire que j’ai rapidement jugé “tristoune” ce mode alimentaire dans le sens où il limite, complique fortement les partages alimentaires selon mon expérience… lorsque j’ai eu: une énergie du tonnerre, une belle peau, des saveurs extra,…grâce à cette alimentation (c’était mon impression); partager un repas, manger à l’extérieur,etc est devenu plus difficile (organisation, quoi partager, comment…), sans parler du portefeuille -donc de l’autonomie: bref ça ne me convenait pas…

Mais retourner à une alimentation “traditionnelle”, plus courante, s’apparente un peu à un retour au bagne” car c’est tellement flagrant pour moi la différence d’apport en énergie que représente ces repas: trop cuits, trop raffinés… déséquilibrés. Bref… je continue à chercher cet équilibre entre nourriture sociale et nourriture “nutritive”; plaisir du partage et besoin de produits de qualités, etc etc etc… Passionnant 😉

C’est en fait suite à un stage de 4 jours de jeûne que j’ai découvert que ça me permettait de récupérer une quantité d’énergie à laquelle je n’avais plus accès lorsque les “excès” s’accumulent…  ce qui m’a relancée dans la recherche d’une “alimentation qui ME nourrit” plutôt qu’une “alimentation qui ME rempli”… Car n’oublions pas que TOUT conseil partagé par quelqu’un correspond à SON expérience personnelle, Son corps. Et au pays des humains, nous ne sommes pas (du tout) à placer sur une ligne représentant la “norme”; au risque dans le cas contraire de faire un nombre incalculable d’erreurs il me semble.
J’ai le sentiment que c’est à chacun de découvrir personnellement, par des essais-erreurs-réussites, en augmentant ses connaissances et en se laissant guider par “ce qui me parle à l’intérieur” (vous savez quand le cœur dit OUI à l’idée de quelque chose et non pas que ça se “contracte au niveau du centre de la poitrine – “le plexus solaire” – à l’évocation de telle ou telle chose)… ¨[ A ce sujet il y a un conférencier que je trouve formidable quant à son explication de la “Permaculture humaine” : Bernard Alonso ]

Pour revenir au sujet de cet article, j’ai eu le sentiment récemment de ne plus être “nourrie” par la nourriture cuite – même végétale et “faite maison” comme je l’aime… Je me suis donc dirigée vers tous les outils, aliments, livres que j’ai accumulés ces dernières années et je me suis mise à tout faire tremper, germer, passer au blender, déshydrateur, récolter les plantes du jardin….

Et oh Joie, je me suis régalée, sentie nourrie à nouveau, c’était simple et… Naturel en fait !

Voici donc une assiette d’exemple de “repas complet”-joyeux-savoureux-artistique avec les produits du jardin (plantes sauvages et fleurs comestibles), les légumes du coin, les huiles et graines d’Europe (au plus loin… oui pour le “local” je fais de mon mieux avec mes connaissances actuelles…):

Pour un résultat qui me met en Joie, et que j’ai savouré avec grand Plaisir…!:

Une petite vidéo pour vous le présenter ?

Voici une photo:

L’assiette complète: Wahouuu ! 🙂

Tartare d’algues (dulse, wakamé, laitue de mer) à l’amande et tartine crue lin-tournesol à la dulse

Tartinade d’azukis(petits haricots rouges) germés, à l’huile de sésame et tétragone

Petite tomate “Précoce de Quimper” et houmous cru de pois chiches, sur tartine crue de lin-tournesol

Houmous de pois chiches germés (cru), aux plantes sauvages (alfalafa, fleurs de bourrache, mauve, rose trémière et verveine)

Prunes séchées et fraîche du Prunier du Jardin

Voici donc le programme de créations en pratique, dont vous recevez l’explicatifs des recettes avec photos, lors d’atelier que j’organise avec l’ASBL La Fourmilière au Jardin, de 14h à 17-18h), à Barchon (Le Fournil – photos ci-dessous- est en cours de transformation (plafond et plancher), nous continuons donc les ateliers dans la cuisine de la maison familiale (ancien corps de ferme).

Voici les photos du lieu:

Au plaisir de vous voir ou revoir ;-), et pourquoi pas, de discuter de ce sujet avec vous 😉

Oriane